jeudi 13 janvier 2011

Ses ailes de géant l'empêchent de marcher...L'Albatros de Von Segon.

Fin Mars 1917.
Par un matin brouillard, sur les plaines et les tranchées de France, les pilotes allemands et français attendent un éclaircie pour faire une sortie dans les cieux.

Vers 10h00 la trouée dans le ciel l'éclaircie arrive.

Scramble scramble comme disent les anglais; et voilà les pilotes en train de décoller vers la gloire ou la mort.
Trois Albatros DIII croisent deux Nieuport 24 et un Spad VII...Première passe et les deux Nieuport ressemblent à une passoire, heureusement (les Nieuport ont un ange qui les protègent)retour de baton sur l' albatross DIII de Vaïk il rentre le réservoir percé.

Deuxième passage: Olivier le charognard rentre dans le cirque.
Deux avions face à face résultats les oreilles qui sifflent et peu de dégâts.
Par contre, le Spad VII souffre, le petit déjeuner n'est pas passé sûrement.

Alex Von Segon expert en tactique fait son show et se fait une place dans la danse de la mort.

Troisième passe Von Segon surprend le Spad VII et ne lui laisse aucune chance alors qu'il venait de descendre Olivier dit le charognard.
Les deux Nieuport essayeront de venger le Spad VII mais un Nieuport finit au tapis face à un expert.

Mais l'essence commence à faire défaut tout le monde rentrent dans ses lignes.

Le soir, dans le cantonnement français, on pleure deux camarades alors qu'en face on célèbre un AS

Alex von egon qui ne monte pas souvent dans son cockpit mais quand c'est le cas c'est mortel.

Francky Fox

Aucun commentaire:

Publier un commentaire