jeudi 14 juin 2018

Saroumane is back !!!

Les Terres du milieu sont à feu et à sang chez JTI :

Les cavaliers du Rohan ont décidé de frapper un grand coup
et ont envahi la région de l'Isengard.

Saroumane envoie ses meilleurs généraux pour contrer la menace.

La table DBF ( version fantastique de DBM )
Rohan face à Orthanc

LES MECHANTS :

Le général en chef Uruk Haï : Guruk Marcuk
et le sous-général demi-orque : Lordnikok

LES GENTILS:

Nikomer, commandant de l'aile droite des Rohirims,
il devra supporter le choc de l'armée adverse
pendant que le Roi Nanarden conduira l'attaque principale
au centre et sur l'aile gauche.
Une table d'initiation Napo épic

Il a déjà tout compris à la règle le "p'tit nouveau" :
pour gagner, un seul principe à retenir, jouer avec André ! ;-)

Toujours aussi beau ces tables napo
( je ne m'en lasse pas ).

Même si c'est vrai qu'il n'est pas toujours facile de s'y retrouver
quand on n'est pas un gros amateur de la période...

Alors, ce code couleur, il est bientôt en place
faut penser aux débutants messieurs les vieilles moustaches !

Encore une table d'initiation :
Infinity cette fois.

D'habitude les décors couvrent toute la table
mais cette semaine elle est toute petite
pour ne pas effrayer le roockie ?!

 
Un robot de tir automatique
est placé au centre de la table
histoire de mettre un peu d'ambiance...


Compte-rendu de la table DBF :

Les chefs du camp du mal 
ont pris l'option de prendre l'armée du Rohan à contre-pied...

" Vous ne vous attendiez pas à ce qu'on place notre corps le plus fragile
dans un espace dégagé et sans couvrir son flanc  pas vrai ??!" 
Marcuk et Lordnikok

"Ben non, pas vraiment mais bon,
on va lui sauter à la gueule du coup..." 
Gandalf le blanc

Pendant ce temps, les wargs
après avoir perdu un temps interminable 
à traverser le grand bois sur l'aile droite du Rohan
se déploient enfin !

Pour se faire étriller par les flèches
des cavaliers du Rohan
ayant mis pied à terre
( les wargs font peur aux chevaux
mais ils n'aiment pas recevoir des volées de projectiles).

Juste à côté (au centre droit)
les Uruk-Haï
commencent à faire le ménage
dans les rangs du Rohan.

On sait maintenant pourquoi
on les appelle ainsi,
c'est que ça fait mal quand ils cognent !!!

Au centre gauche,
le roi Nanarden
conduit les cavaliers du Rohan à pied
pour couvrir le flanc droit de l'attaque principale de Gandalf.

L'attaque désordonnée des orques va s'écraser
sur le mur de boucliers des rohirims.

Tandis que sur le flanc gauche
Gandalf et ses compagnons
achèvent de démoraliser les orques (mal) déployés face à eux...
dans une charge rappelant celle des champs du Pélénor.

"J'adore l'odeur du sang orque dans le petit matin,
ça sent la victoire !"
Nanarden

Victoire du Rohan !!!

Nanardus

mardi 5 juin 2018

vendredi 1er juin à JTI

6 tables au club ce vendredi :


Jeff admire fièrement
sa table de
Star war légions.

Tata Wine au centre,
Tonton Loose à droite...

Tout le monde à l'air de trouver le jeu
fluide et sympa.
Si ça se confirme,
ça va faire un carton !

En tout cas, c'est très beau.

 André était enfin de retour
pour reprendre sa dose de Napo !

ça c'est de la mêlée !


 Initiation de G
à Gangs of Rome
par Paolo
( quoi de mieux qu'un coach italien pour ce jeu ?! )

 "N'approchez pas de mon temple !"

Bientôt l'eau courante
dans votre rue.

Paolo a investi dans des décors somptueux.

" Voilà l'autre hystérique qui me bloque le passage,
ça c'est la tuile..." ;-)




Infinity table 1 :
"Pas de chinoiseries ici !"
" Comment ça, il y a trop de champ libre pour mes snipers ?!"

Infinity table 2 :
" T'as pas bientôt fini de paralyser  mes robots de combat ?!"



 La table DBM :
les daces de Nanardus
face aux romains de Niko.
( Accompagné de sa lanceuse de dés personnelle,
la célèbre "Queen of six" )

 Aile gauche dace
tenue par des troupes légères
utilisant judicieusement
le terrain escarpé de la Dacie
pour tenter de résister aux auxiliaires romains.

 Centre dace :
avec la masse des guerriers
à l'abri dans une grande zone broussailleuse,
couverts par l'allié sarmate
qui n'appréciera pas
d'avoir été placé seul en première ligne
et hésitera longuement avant de choisir son camp...

 Aile droite dace :
même chose que sur l'autre aile
( troupes légères sur collines escarpées
face à auxiliaires et cavalerie romaine).

 Après des manoeuvres interminables,
les romains engagent l'aile gauche dace.

C'est le moment que choisissent les sarmates
pour enfin se jeter sur les romains
sans grande conviction
( une unité de cavalerie romaine isolée
 réussira à repousser leur premier assaut ).

 Sur la gauche, les daces subissent des pertes
mais parviennent à couvrir le flanc des alliés sarmates.

 qui retrouvent leur agressivité légendaire
et écrasent les cavaliers romains

 ainsi que leurs compatriotes
( d'autres sarmates alliés aux romains "Les traîtres !")


Aile gauche :
les généraux des deux camps en viennent aux mains
pour faire la décision
mais aucun des deux n'y parviendra.

 La décision se fera au centre,
où les sarmates et les porteurs de falx
enrayeront l'attaque des auxiliaires

et finiront par emporter le centre romain.

Victoire des daces grâce à leur allié sarmate !!!

Nanardus


jeudi 10 mai 2018

On est une bande de jeunes et on s'éclate ! (à coups de dés...)

Il se passe toujours des choses à JTI
même si votre reporter habituel n'a pas vraiment eu le courage
de rédiger de compte-rendus depuis le festival des jeux de Cannes...


Une soirée parmi d'autres :


Une table DBM
pour nos p'tits jeunes
(rencontrés au FIJ pour certains)
prêts à en découdre.

Armée arabe à gauche
face aux croisés à droite.

Une belle table X-wings
pour d'autres nouveaux venus au club.

Rien à dire,
le matos pour ce jeu est vraiment splendide !

Du plus historique
avec une table napo,
eux aussi ils ont fière allure !

Deux autres tables X-wings
opposant les jeunes padawans ( à gauche )
aux anciens du club (à droite ).

( Je me suis même laissé dire
que l'un des deux serait un maître G...)

C'est beau tout ça !

Gros plan
sur un gros vaisseau
( sorry, j'ignore le vrai nom...).
C'est là qu'on voit que l'on n'a pas affaire à un vrai vrai fan de Star Wars...


Pour l'antique / médiéval je suis plus à mon aise :

revenons plus en détail sur l'affrontement croisés / arabes.

Aile droite :
quelques troupes légères arabes
occupent un gros corps croisé
( arbalétriers et chevaliers démontés ).

Centre :
les lanciers abassides
( lanciers ordinaires )
attaquent la ligne de piétaille de faible valeur des francs
( lanciers inférieurs ).

Aile gauche :
cavaliers et archers arabes
s'opposent aux chevaliers (montés et démontés ).

Malheureusement pour les abassides
le sultan n'a pas jugé bon de faire manoeuvrer ses troupes...

les archers finissent par se faire contacter
par les chevaliers à pied
tandis que les cavaliers
vont être percutés par les francs lancés à plein galop !

L'inverse aurait été bien meilleur pour les arabes...

Les premières pertes ne tardent évidemment pas à arriver
( voir le gros trou dans la ligne de bataille abasside ).

Cependant, au centre,
les lanciers arabes prennent logiquement
l'avantage sur leurs homologues croisés.

Heureusement pour les abassides,
la grande qualité de leur armée
avec son système de commandement parfaitement rodé
( 4 corps réguliers c'est la direction assistée de DBM... ;-) )
va leur permettre de replier les troupes des corps en danger
pour retarder leur destruction.

"Les lâches, ils fuient le combat !"
Godefroy (en train de bouillir...)

Les arabes profitent de ce répit
pour mettre en déroute le centre croisé

et se rabattre sur le corps de droite.

Ci-dessus on aperçoit les généraux arabes
intervenir avec leurs gardes personnelles
pour mettre le coup de grâce 
à l'armée de Godefroy de Bouillon.

Victoire des abassides !!!


Les chevaliers francs ont pourtant tenté de renverser la vapeur
mais vont manquer les occasions.

Pour exemple, ce combat où le général en chef abasside
s'est retrouvé en recul impossible
face à un général franc.
Deux généraux pouvant être détruits sur un simple recul,
voilà qui aurait pu faire basculer les choses !

Mais le sultan a su motiver ses troupes
et résister à la charge des chevaliers
dont les montures devaient être épuisées par la soif
et la longue poursuite menée... ;-)


Nanardus