vendredi 15 septembre 2017

Reprise !!

Les choses sérieuses reprennent chez JTI :

3 tables de jeu ce vendredi.

une table napo en épic
( un format qui a su séduire 
nos amateurs de cette période 
malgré la durée plus importante des parties)

 Il faut dire
que rejouer la bataille d'Austerlitz
était un choix ambitieux...
Table impressionnante !

 Un gros plan,
juste pour le plaisir des yeux.

 Nos compères n'ont pas réussi
à terminer la partie
(il faut quand même dormir un peu
pour attaquer le week-end en forme)...

 mais il semble
que le camp d'André était quand même
parti pour l'emporter.

 Table DBM 1 :
Marcus et ses romains
face à Nanardus et ses carthaginois.

 Allié arabe à gauche
puis cavaliers goths

 puis les warbands
(la troupe préférée du général Marcus)

 suivis des auxiliaires 
(face à la broussaille)
et des légions.
Le placement de celles-ci sur ce flanc refusé
coûtera la partie à Marcus,
en effet, elles manqueront cruellement
sur l'autre aile
où elles auraient pu soutenir les warbands.

 Le centre carthaginois.

 La droite carthaginoise
( face aux légionnaires).

 La gauche carthaginoise
qui se jette en avant
pour percuter les cavaliers goths
( l'éléphant changera de cible au dernier moment,
laissant les lanciers se débrouiller
tandis qu'il fera un carnage des warbands !).

 Le héros du jour
qui offrira la victoire à carthage !  :-)
( pour une fois qu'il n'est pas resté inemployé...)

 Table DBM 2:
Les macédoniens de Jeff 
face aux romains impériaux de Niko Newman.

 Toujours aussi impressionnante
la phalange de piquiers de Jeff le Grand !

 L'allié sarmate de Niko,
sacrifié dans un combat mal engagé,
manquera cruellement
dans la ligne de bataille romaine...

Son absence permettra
aux macédoniens de remporter la victoire !

( Remarquez au passage 
le magnifique travail de peinture
du tirailleur au premier plan ;-)  ).

A la semaine prochaine pour d'autres parties endiablées !

Nanardus

mercredi 6 septembre 2017

Petite reprise à JTI !

Notre salle étant encore indisponible,
nous avons malgré tout joué grâce à nos amis des trolls
qui nous ont accueilli chez-eux.

Merci les gars !  :-)
Après 2 mois d'interruption, nous avions les crocs !

La partie du jour : DBM en 250 points (figurines 25mm)

Les macédoniens de Jeff le grand étaient opposés aux daces de Nanardus.

 Le déploiement de Jeff :
troupes montées et infanterie légère 
face à la droite des daces.

 Infanterie lourde
face à la gauche dace.

 Nanardus déploie ses daces
et reçoit un approvisionnement
inattendu en biscuits apéritifs et cookies
de la part de Niko
qui est arrivé en cours de jeu
et a assisté à la bataille en simple spectateur.

Merci Niko,
mes troupes (et leur général)
n'avaient rien eu à manger ce soir là !

Au fond on peut apercevoir
une table jeu de rôle far-west
occupée par un groupe de joueurs des trolls.

 Le déploiement dace.
Notez la position de l'allié sarmate
à l'extrême droite
avant qu'il ne vienne se positionner
devant les guerriers placés au centre.

 Les sarmates
(sur la gauche),
après s'être redéployés,
se jettent à l'attaque du centre macédonien
(occupé par des troupes montées)
tandis que quelques tirailleurs
couvrent leur flanc droit
(ceux-ci ne survivront pas longtemps
mais seront heureusement 
remplacés par les terribles porteurs de falx
de l'armée dace !).

 L'autre flanc des sarmates
est également couvert par des tirailleurs
face à la phalange de Jeff.

Leur rôle a été décisif 
car ils ont fait écran pour couvrir 
le mouvement de redéploiement du sarmate.

 La mêlée au centre est confuse.

Après un engagement
très défavorable aux daces,
qui a conduit le sarmate au bord de la rupture,
les macédoniens commencent à subir des pertes à leur tour.

Ils faut dire qu'une partie des guerriers daces
est venue combler les brèches,
c'est d'ailleurs une de ces unités de guerriers
qui va décider de manière brutale
et inattendue de l'issue de la bataille.

 En effet,
cette unité désoeuvrée
va se jeter impétueusement
sur le général en chef de Jeff
(imprudemment engagé en première ligne)
et réussir à le détruire à la surprise générale
( voir le 6/1 ci-dessus)
alors que nous pensions tous assister
au massacre de ces fous de guerriers !

Jeff lance le dé pour sauver le corps de piquiers
( il lui suffit d'obtenir un 2 ou plus
sur son D4 car il n'a subi qu'une perte)
 
et il fait "1" !
C'est le dé de la loose
( contrairement à ce que pourrait laisser penser
le "V" de la victoire affiché par Jeff 
qui garde assez d'humour pour réaliser ce cliché.  :-)  ),
la phalange, démoralisée par la perte de son général,
part en déroute 
entrainant l'ensemble de l'armée macédonienne !

Victoire des daces par KO !!!

Nanardus

A la semaine prochaine pour la "vraie"(?) reprise d'activité du club.

Et encore merci aux copains des trolls qui nous ont permis de jouer ce vendredi.


lundi 31 juillet 2017

Dernières parties avant les vacances à JTI.

Le club étant fermé cet été l'activité risque d'être réduite.

Certains joueront certainement chez-eux ou dans d'autres clubs amis
mais le blog sera en veille...

Ce petit compte-rendu sera certainement le seul de la période estivale.
( PS: comme je n'avais pas bien saisi le mode de mise en ligne automatique,
il aura attendu mon retour de vacances pour être publié...à très bientôt
pour la reprise de nos batailles où seules des figurines de plomb
seront détruites. ;-) ).

 Command & Colors Epic Napo

 Les 2 généraux
sur la gauche de l'image
finiront par prendre l'avantage 
sur leur adversaire (à droite)
après une partie longue et acharnée.

 Je suis toujours aussi fan 
de l'esthétique de tables napo du club
avec leurs superbes hexagones
( ici combinés avec des décors papier
et des figurines 15 mm).

 Nos deux chippendales JTiesques :
les Massimon's brothers,
sur une table d'initiation à Saga.

 Russes païens face à vikings,
une partie pour les amis de la poésie...
 Fais gaffe,
ses gars sont plus forts que toi !
( Parfois je me demande où je vais les chercher... ;-) )

Heureusement que les vacances sont là.

 DBM, 1ère bataille de juillet :
Jeff le Grand à la tête des macédoniens
face à Bruno 
qui commandait l'armée assyrienne
( des gentils les assyriens,
si on fait une série télé sur eux un jour
on l'appellera probablement "Guerre et torture" ).

La phalange de Jeff
que Bruno a tout intérêt à éviter.

Ce qu'il fait d'ailleurs
en la contournant largement
avec ses chariots ( knight(Sup) ).

L'un d'entre-eux parviendra même jusqu'aux bagages,
les macédoniens lui ayant laissé la voie libre,
il aurait eu tort de se priver...

tandis que ses accolytes
menaceront le flanc droit des phalangistes
obligeant ceux-ci à se redéployer
en adoptant un dispositif en "L".
Position qui les mettra en difficulté
quand ils seront attaqués sur les 2 faces
en même temps.

Pendant ce temps, Jeff,
utilisant le peu de points de commandement disponibles,
lance une offensive sur sa gauche.

Offensive qui sera rapidement
couronnée de succés,
Bruno ayant commis une erreur
qui lui coûtera son général
(au fond de l'image).

La charge des compagnons à cheval
a tout emporté,
Alexandre serait fier de son successeur !  ;-)

Il serait par contre
beaucoup moins fier de voir ce qui arrive
du côté de l'infanterie.

Disloquée par les attaques combinées
des chars lourds et de l'infanterie assyrienne,
celle-ci va finir par craquer...

Bruno remporte la bataille !
Ses (charmants) bagages 
n'ont même pas été touchés 
par les troupes de Jeff.


 DBM,
2ème bataille de juillet :
Marco et ses romains patriciens "barbarisés"
face à Nanardus
et ses perses sassanides.

A gauche, dans les bois,
auxiliaires sup face à auxiliaires sup.

Au centre,
les troupes de choc des 2 camps :
warbands sup et chevaliers fast pour Marco
face à éléphants ordinaires
et cavaliers sup pour Nanardus.

A droite,
une aile de cavalerie très puissante
pour les perses de Nanardus
qui ne trouvera sur sa route
que quelques cavaliers légers
( Marco ayant négligé d'amener ses légions
de ce côté pour couvrir son flanc...
erreur qui lui coûtera la partie.
Le choc au centre.

L'avance irrésistible 
de la cavalerie sassanide
sur la droite.

La mêlée devient confuse au centre.

Le vide se fait sur la droite

permettant finalement
à un des généraux perses
de prendre de flanc un général romain.

La cavalerie romaine lâche pied
ouvrant le flanc de l'infanterie,
c'est le début de la fin...

Le général en chef perse en personne
va attaquer de flanc le général en chef romain.

L'armée patricienne part en déroute,
victoire des perses !

Bonnes vacances à tous !

Nanardus