mardi 26 avril 2011

Au jeu du Tigre (royal) et de la souris (du désert)...

Vendredi, nous avons décidé au dernier moment de convertir nos 2 parties de 1 750 points FOW late war en une seule de 7 000 points.
Donc il y avait du monde sur la table.Sans nous concerter les 4 armées étaient des vétérans, pour les alliés Jé et Olivier (notre nouvelle recrue qui a un beau coup de pinceau) avaient respectivement alignés une 7e Armored Div britannique et une 1ere US Infantry Div, quant à Von Musson et panzergg nous alignions des PzGre SS qui permettent de jouer du Fearless veteran.


Du côté germains il n'y avait pas beaucoup de chars mais nous avions 2 Tigre II et Barkman qui allaient s'avérer des plus utiles pour endiguer les nuées de chars alliés à base de cromwell et de Sherman.
Cependant la base de l'armée allemande était l'artillerie, en effet nous avions 2 batteries de 105, une de 75, une de nebelwefer, une de Bison enfin 2 88 qui pouvaient bombarder.
L'option prise par Von Musson et panzergg fut de placer les fantassins et les cannons en défense au centre et à droite, les Tiger verrouillant le centre sur une colline profitant que les alliés n'avaient pas d'aviation, Barkmann s'occupant de l'aile droite; enfin à gauche nous espérions monter une offensive à base de fantassins et de stug qui auraient profité des ruines.

A noter l'arme secrète allemande un biscuit de guerre géant .


Coup de tonnerre Jé et Olivier allaient passer à l'offensive en 2 pinces, évitant soigneusement le centre et les Tiger qui allaient tout de même allumer quelques chars. La défense retombait sur les épaules des 88 placés dans un bois et des stug qui allaient résister jusqu'au bout au nombreux tirs de nos adversaires.
Victoire allemande après démoralisation de l'armée adverse, notamment des britanniques qui perdirent presque tous leurs chars dans les combats autour de la ville.

Belle partie qui nous a permis de tester certaines options tactiques inédites et à Olivier notre nouveau camarade de jeu de faire une partie de plus.panzergg

Aucun commentaire:

Publier un commentaire