mercredi 14 novembre 2018

Soirée du 9 nov 2018 chez JTI

Il y a toujours de l'action chez JTI !
Même si votre serviteur n'arrive plus à suivre le rythme
et espace ses compte-rendus...


Un grand classique du club
C&C napo

On fait du vieux
avec des vieux..?
(Mince, j'ai l'impression
que ce n'est pas l'expression exacte... ;-) ).

Impressionnante remontée au score d'un JB
dominé par André en début de partie !

Infinity:
On fait du neuf 
avec des jeunes ?
(Mince, ça non plus je crois 
que ce n'est pas la bonne expression...;-) ).

ou

Comment se retrouver 
à pousser de la fig
alors qu'on était juste venu pour réparer une fuite... ;-)

Gaffe !!!
Paolo,
les frappes chirurgicales,
c'est son truc !

Il y a eu du très beau travail de peinture
mais ma photo ne lui rend pas justice...

Zombicide :
G avait amené son fils 
pour faire baisser la moyenne d'âge ??
( Faudrait p'têtre que j'arrête 
d'envoyer des vannes sur les vieux
j'ai comme l'impression
que je les stresse les copains...)

En tout cas,
les plus observateurs d'entre-vous
auront remarqué que les revenants
n'étaient pas tous SUR le plateau de jeu...

Une célébrité s'était invitée à la fête.

D'autres célébrités
et du sang, beaucoup de sang.

Encore une célébrité
( à la table DBM cette fois )
Mister Marco himself
dirigeait une armée gauloise.

Marco, les barbares il aime ça, COMPRIS !!!?

En face, Nanardus
était à la tête d'une armée croisée
( "Silence au fond !!!
j'en ai entendu un murmurer 
que ce n'était pas historique ! )

Face au gaulois,
la stratégie est simple :
vu qu'il cogne fort,
il faut le laisser cogner dans le vide
et le laisser vous cogner vraiment
au seul endroit où il est moins fort que vous...

"ça ne serait pas des cavaliers gaulois
qui n'ont pas l'habitude d'encaisser 
des charges de chevaliers
face à nos chevaliers croisés 
sur l'aile droite ?"

Quelques tirailleurs croisés
occupent les guerriers gaulois au centre.

Le général en chef
( Godefroy de Bouillon )
monopolise l'attention
des gaulois sur l'aile gauche
mais refuse le combat...

Ses compagnons d'armes
font de même
et restent sagement en fond de table...

Les gaulois,
grands fans de vin rouge,
(déjà à l'époque, comme quoi,
les habitudes ont la vie dure :-) )
vont tenter de s'emparer de la zone de vignes
au centre de la table.

Les arbalétriers croisés vont se faire plaisir
et transformer nos fiers gaulois,
empêtrés dans les pieds de vignes,
en porcs épiques
(j'ai encore l'impression
qu'il y a un truc qui cloche là...
je dois être fatigué.)

Les chevaliers francs
enfoncent la cavalerie gauloise
sur l'aile droite
et se rabattent sur les guerriers celtes
déjà affaiblis par les chevaliers à pied
(qui avaient réussi l'exploit
de détruire la première vague d'attaque gauloise
avant de voir leur propre première ligne enfoncée).


Trop de pertes pour les gaulois, leur général en chef menacé,
c'en est trop pour Markix qui préfère jeter l'éponge et ne pas assister à la fin du massacre...

Victoire des croisés !!!

Nanardoy "dés Bouillants"


Aucun commentaire:

Publier un commentaire