jeudi 20 octobre 2016

L'arme ultime découverte à JTI !

Ce vendredi, pas mal de tables au club :


 Une table SAGA
russes à gauche 
face à vikings à droite.

 Gros plan
où l'on aperçoit les lâches combattants russes
planqués dans un terrain
qui observent le passage tout en finesse
des berserkers vikings.

Les vikings miseront tout sur un gros corps à corps
(on se demande bien pourquoi...des gens aussi subtils)
mais vont monstrueusement foirer les combats
( consommation excessive de boissons alcoolisées 
pour se donner du courage avant la bataille peut-être ?)
et vont perdre la partie...

 Je laisse la parole à Igins :

 Nous avons joué une petite partie avec Simon de Saga. Elle opposait les Pagan Rus aux Vikings. 6 points de chaque côté. Le scénario "Dieux reconnaîtra les siens" a été choisi et les décors mis en place. Colline sur la gauche des vikings, forêt sur la droite et un terrain rocailleux au centre, choisi et très vite investi par ces satanés pagan Rus. La partie se déroulait en 6 tours, les figurines éliminées pouvaient revenir et seuls celles éliminées en corps à corps étaient comptabilisés pour définir le vainqueur.

Les pagan rus alignaient deux grosses unités de gardes. Ca pique ! 16 dés d'attaques de base. Une de chaque côté. Au milieu des levées, des guerriers et le seigneur. Les vikings se répartissaient un peu plus sur la table de jeu. Objectif pour eux, foncer partout et venir le plus vite possible au corps à corps. C'était sans compter une capacité Saga de ces enfoi... qui donne beaucoup, beaucoup de fatigue à une unité esseulée. La montée des vikings fut alors sacrément ralentie. Qu'à cela ne tienne, les bersékers arrivaient tout de même au contact au centre de la table avec l'une des deux grosses unités de gardes. Suivie de prés par le seigneur laurentarlargson et ses gardes, les bersékers avaient comme mission d'affaiblir le plus possible l'ennemi. Avec deux pagan rus sur le carreau contre 4 bersekers, la mission fut à moitié réussie. Mais le plus dur n'était pas encore passé. A peine débarrassé des berséker, les 6 gardes restant prirent de face le seigneur vikings et ses acolythes, chargés à mort de capacité saga "qui piquent". Et là, magnifique. Je jetai un sceau de dés pour ne faire que 3 touches.... Aï ! Du coup, le seigneur dépité reparti au milieu des morts. Il fallu attendre quelques tours pour que d'autres gardes viennent anéantir les levées, les gardes restant et quelques autres pagan rus de passage. Mais l'issu de la bataille était déjà presque scélée et la victoire des pagan rus qui vinrent dézinguer une troupe de guerriers franchement rentrée en jeu, se faisait jour. Le tour 6 arriva, les deux camps achevèrent les blessés mais les pagan rus avaient gagné, avec même de la marge. Les vikings ne leur en tenaient pas rigueur car l'essentiel était bien de s'être mis sur la tête, non ?

Igins

 Encore du FOW
pour Paolo qui n'en finit pas de découvrir cette règle.
Il joue ses allemands face aux russes de G.

 Une photo exceptionnelle :
El Présidente en train de réfléchir !
(à la meilleure manière de faire encore plus de 1 aux dés ? ;-)  )

 Une table Napo (tactique)
sur un scénario de JB où l'armée située à droite
(le long de la rivière)
tentait de sauver des chariots 
contenant des éléments primordiaux pour leur armée
( bagages et cartes d'état major ont étés évoqués
mais, bizarrement,
les spectateurs présents trouveront plus crédible
l'idée de tonneaux de boissons alcoolisées...).

 Une table DBM
où Nanardus (enrhumé)
avait laissé la place à Markix à la tête des gaulois
face à Jeff le Grand et ses macédoniens.

 Les masses gauloises se jettent en avant,
leur flanc droit tenu par les puissants gaesatis
( warband supérieure ).
 
 Sur la gauche gauloise,
les compagnons 
espèrent écraser la faible cavalerie gauloise
pour attaquer ensuite le flanc des guerriers gaulois.

Mais c'est " l'arroseur arrosé ":
le général en chef gaulois
réussit à prendre les compagnons de flanc et fait un carnage...

 Au centre,
les gaulois sont ravis :
ils ont de l'infanterie lourde à croquer ! :-)

 Miam ! Miam !

 Sur la droite
les warbans sup occupent
un gros corps macédonien.


Fin de la bataille :
les gaulois vont percer les rangs des phalangistes
et remporter la victoire !
Vae victis !

Petite devinette : 
"Quand les gaulois de Markix 
affrontent les macédoniens de Jeff, qui gagne ?"

Réponse : C'est Nanardus !!!
                En effet, utilisant l'arme bactériologique,
                celui-ci est parvenu à faire choper le rhume à ses deux potes de jeu ! ;-)

Ce n'est plus Vae Victis mais Vive les Virus !  ;-)

Nanardsniiifff 



Aucun commentaire:

Publier un commentaire